La plate-forme

Utilisée autrefois comme aérodrome de dégagement pour les bases aériennes de Dole, de Dijon et de Luxeuil, l'Armée décide de construire en 1938 les deux hangars de type Eiffel, toujours utilisés aujourd'hui. En 1944 l'aérodrome est utilisé de nouveau par l'Armée mais cette fois-ci pour l'évacuation sanitaire des victimes des combats des batailles des Vosges et de Colmar. Les hangars seront mitraillés par deux Focke-Wulf 189 lors d'une mission de reconnaissance. Les impacts de balles sont toujours visibles dans les vitrages et les tôles du toit du hangar. Les deux hangars Eiffel sont aujourd'hui classés à l'inventaire des monuments historiques.

De nos jours, l'aérodrome dispose de deux pistes parallèles, l'une de 898 m et l'autre de 884 m. La plateforme regroupe également des planeurs, des ULM et dispose d'une piste de modélisme.

 

Pour consulter la carte VAC de l'aérodrome, cliquez sur le lien suivant: Besançon-Thise

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site